20 000 € pour le château Abbadia

Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et la Fondation Crédit Agricole Pays de France ont remis hier un chèque de 20 000€ au profit du château Abbadia

250 chatAbbMont

En choisissant en 1864 cette vaste étendue de landes surplombant la mer pour y ériger son château, Antoine d’Abbadie a sans doute voulu conjuguer ses origines basques et irlandaises… Là, 20 années furent nécessaires à Viollet-Le-Duc pour construire cette bâtisse, selon les désirs originaux de son propriétaire. Rarement, un logis n’aura été aussi fidèle à celui qui l’a désiré : l’Afrique, les astres et la mer dessinent l’âme d’Abbadia.

Aujourd’hui, la silhouette du château dressé sur la corniche telle une figure tutélaire, est l’un des éléments majeurs du patrimoine architectural du Pays Basque.

C’est dans la salle de l’Observatoire qu’hier, Marc DIDIER, Président, Jean-Paul MAZOYER, Directeur Général du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et Noëlle DAUTZENBERG-MALARD, Déléguée Générale de la Fondation Crédit Agricole Pays de France ont remis un chèque de 20 000€ à Hendaye Tourisme pour la réalisation dans le pavillon d’accueil, de l’espace scénographique dédié à Antoine d’Abbadie. « Le Crédit Agricole a toujours été engagé dans le soutien à son territoire, a rappelé Jean-Paul Mazoyer, Directeur Général du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. Pour nous, il est important de rendre au territoire ce qu’il nous donne, et la remise de ce chèque aujourd’hui atteste de cette conviction».

IMG_0255 redim
Philippe Kehrig, Président de l’Office de Tourisme d’Hendaye, Noelle Dautzenberg-Malard, Déléguée Générale de la Fondation Pays de France et Marc Didier, Président du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

Le château observatoire Abbadia est un site emblématique de la côte basque, étroitement lié à la personnalité atypique d’Antoine d’Abbadie. C’est un bien exceptionnel qu’a légué à la ville d’Hendaye ce scientifique passionné d’horizons lointains. Antoine d’Abbadie reste un savant hors du commun, passionné de géographie, d’astronomie et de culture orientale.

Grand voyageur, il réalisa la première cartographie de l’Ethiopie après un séjour de onze ans dans ce pays. Géodésien et astronome, il s’est intéressé par exemple aux problèmes de la variation de la verticale, de la micro-sismicité, des sources du Nil ou de la cartographie céleste. Elu membre de l’Académie des sciences en 1867, il en est le président en 1892.

Son château abrite un observatoire d’astronomie, qui a fonctionné jusqu’en 1979. A sa mort, en 1897, Antoine d’Abbadie lègue son Château à l’Académie des Sciences. Elle en est aujourd’hui encore propriétaire.

Placé par délégation sous la responsabilité d’Hendaye Tourisme, le château-observatoire accueille de plus en plus de visiteurs. Hendaye Tourisme a donc décidé de la construction d’un pavillon d’accueil présentant l’histoire du site et de son fondateur, Antoine d’Abbadie.

IMG_0257 redimLe Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France ont été sensibles à la qualité du projet présenté et ont accordé une subvention de 20 000€.

A l’instar du château Abbadia, le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France ont déjà accompagné au Pays basque, la restauration ou aménagement de sites comme la Maison Moulis à Bayonne, le château de Bidache, l’orgue de l’église de Bidart, les cayolars de Sainte-Engrâce ou bien encore la création du chemin d’art à Saint-Palais.