Assurer ma 1ère voiture ? Ca roule mais…

auto jeunes

Si les compagnies sont si frileuses, c’est que statistiquement les 18-25 ans totalisent à eux seuls 22% des accidents mortels sur les routes. Aux yeux des assureurs, quelqu’un qui vient de passer le permis va être considéré comme un « Jeune Conducteur » durant ses trois premières années de conduite.

Concrètement, cela veut dire quoi ?
Le jeune conducteur devra payer un coût supplémentaire, appelé surprime, qui tient compte de la forte probabilité qu’il ait un accident.

Un bon plan : La Conduite Accompagnée diminue la prime d’assurance! Elle est dorénavant possible dès l’âge de 15 ans.

Quelle voiture choisir ?
Le choix du véhicule (modèle, puissance,…) a aussi un impact direct sur la cotisation assurance.

Un bon plan : privilégier si possible un véhicule de faible cylindrée peu ou pas côté.
Quelques pistes ci-dessous :

prix

véhicule essence diesel
< 5 000€ Citroen Xsara Avant 2004
< 5 000€ Peugeot 206 1.4 ou 1.6 version 75 ou 90 1,9D
< 5 000€ Renault Clio 1.4 16V 1,5 dCi 80
< 5 000€ Toyota Yaris 1.6 et 1,3 VVT

5 000€ – 10 000€ Citroen C3 1.6 16V 1.4HDi 70 ou 1.6HDi 92
5 000€ – 10 000€ Peugeot 207 1.4VTi 95 ou 1.6 VTi 120

1.6 Hdi 110

5 000€ – 10 000€ Renault Mégane

1.5dCi 105 2008/2009
5 000€ – 10 000€ Volswagen Golf 1.6 100ch ou 1,6 16V 105 ch TDi 105
10 000 –
15 000€
Citroen C4 1.6 HDi ou VTi HDi

10 000 – 15 000€

Peugeot 208 1.2 VTi 82 1.4 HDi

10 000 – 15 000€

Renault Laguna 3

1.5 dCi 110 ou 2.0 dCi 150

Assurance « Mini « ou « tout risque » ?
La bonne réponse est : la voiture en mini le conducteur en tout risque ;-) !

Le « mini »
assure les dégâts causés aux autres (suffit pour un véhicule ancien, de faible puissance)
Par contre il est essentiel de bien assurer le conducteur avec une protection corporelle significative (les meilleurs contrats assurent jusqu’à 1M d’€ !) et un seuil d’invalidité bas (éviter les seuils à plus de 10%).
Il faut savoir qu’en moyenne un conducteur à un sinistre (responsable ou pas) tous les 5 ans !

Astuces :

  • Pour les petits sinistres responsables, ne pas actionner l’assurance et prendre en charge les coûts de réparation.
  • Le bris de glace n’affecte pas le bonus / malus mais est comptabilisé en sinistre

Léon – conseil assurance