Augmentation de la taxe foncière !!!

L’administration fiscale a décidé de réévaluer la valeur locative des biens. Cette valeur sert d’assiette taxable pour le calcul de la taxe foncière.  Le taux d’imposition reste le même, mais la conséquence est bien l’augmentation de l’impôt.

Selon Bercy cette démarche n’a rien d’exceptionnel  « Il est procédé annuellement à la constatation des constructions nouvelles et des changements de consistance ou d’affectation des propriétés bâties et non bâties. La prise en compte de ces changements se traduit par une mise à jour, à la hausse comme à la baisse, des valeurs locatives cadastrales servant de base aux calculs des impôts directs locaux ».

Les premières évaluations datent de 1970, et certaines communes n’ont jamais été évaluées, d’où des augmentations exponentielles allant jusqu’à 136 %.

L’administration a envoyé aux contribuables concernés un courrier préalable au rôle de recouvrement.

Les contribuables pourront toujours faire une procédure de contestation.

Enfin, certains y verront un palliatif au manque à gagner de la suppression à terme de la taxe d’habitation…