Bien-sûr qu’on prête !

film esprit de serviceJ’ai lu un article hier soir qui m’a agacé et je ne peux m’empêcher de réagir aujourd’hui. Dans cet article, il était encore indiqué que les banques ne prêtent pas et ne jouent donc pas leur rôle de financement de l’économie réelle. Je ne parlerai pas pour les autres, mais uniquement de ce que je connais : Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne et le marché de l’agriculture où deux initiatives récentes et concrètes prouvent le contraire.

Nous apportons notre soutien : Environ 2200 « prêts crise » pour un montant total de 50M€.

Le premier exemple concerne les « prêts crise ». En effet, suite aux intempéries de 2013, de nombreux agriculteurs se sont trouvés dans des situations financières très tendues. Concrètement, les agriculteurs touchés, ont pu bénéficier jusqu’au 31 mai d’un prêt moyen terme d’un montant maximum de 30 000€ sur 6ans maximum avec la possibilité de mettre en place un différé d’un an pour éviter que les échéances se cumulent avec celles des « prêts Sarkozy » de 2009. Evidemment, nous avons montré notre solidarité avec le monde agricole, car ces prêts ont été réalisés à un taux bonifié par le fond de solidarité du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne (Agilor -0,3point). Sur nos trois départements, environ 2200 « prêts crise » ont été fait pour un montant total de 50 millions d’euros. Pour environ 650 agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, ces conditions devraient leur permettre de percevoir une subvention du Conseil Régional de 700€ en moyenne.

Pour réaliser autant de prêts en si peu de temps, tous les conseillers agri et plus globalement les agences ont montré leur remarquable investissement auprès de nos clients.

A noter également que suite aux inondations ayant touché le Pays Basque cet été, des mesures particulières sont mises en place (des prêts court terme à taux 0 dans l’attente des indemnisations des assureurs, la possibilité de report d’échéance, des prêts à moyen terme à des taux exceptionnels pour faire face à des baisses de chiffre d’affaires ou aux coûts de rénovation).

Nous sommes réactifs avec l’offre de crédit « Agri Express » : une enveloppe de crédit Moyen Terme vous est réservé et vous en êtes informés dans votre messagerie sécurisée sur lefil.com.

Le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne a décidé de renforcer le mécanisme des pré-attributions pour le marché des agriculteurs et les professionnels pour plus de rapidité et d’efficacité dans l’accompagnement de vos projets. Derrière ce mot barbare des pré-attributions se cache un concept très simple : à partir de différents critères (niveau de risque, encours, fonctionnement du compte, dernière compatibilité…) nous octroyons à nos clients un montant de prêt qu’il peut utiliser à leur convenance pour leur projet professionnel sans analyse approfondie de notre part.

Près de 7000 agriculteurs sont concernés pour une enveloppe à attribuer de 330 millions d’euros.

C’est une nouvelle illustration de la confiance que nous accordons à nos clients.

 Voilà deux exemples tangibles de l’engagement du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne au service des territoires et des clients agriculteurs sociétaires!