Comment calculer la performance nette de son épargne ?

Cela ne vous a pas échappé : la rémunération du Livret A, est depuis le 1er août fixé à 0,75 %. Mais cette baise n’impacte pas seulement les seuls détenteurs. En effet, le taux du livret A agi comme un taux directeur pour fixer la rémunération de tous les placements à court et moyen terme. C’est ainsi que le taux des autres livrets dit règlementés (au fonctionnement commun à toutes les banques et fixé par les pouvoirs publics) comme le livret de développement durable (LDD), le livret d’épargne populaire (LEP), le compte épargne logement (CEL) ou encore le livret jeune, ont vu leurs taux réorientés à la baisse. Il en est de même pour toutes les autres formules d’épargne non règlementées (au fonctionnement propre à chaque banque) constituées de livrets et de dépôt à terme (DAT).

Si l’ensemble des livrets et DAT a été ainsi revu à la baisse, ce qui n’a pas changé par contre, c’est le calcul pour déterminer la rémunération nette de votre épargne, il vous faut toujours procéder à l’addition du taux des prélèvements sociaux (PS), avec celui de votre Tranche ou Taux Marginale d’Imposition (TMI) pour ensuite la déduire de la performance brute.

Pour les prélèvements sociaux c’est simple : le taux est le même pour tous. Pour la TMI en revanche c’est chacun pour soi et c’est un peu plus compliqué à calculer ! Essayons tout de même de décrypter.

L’impôt sur le revenu fonctionne par taux marginaux. Pour calculer le montant de votre impôt, votre revenu est en quelque sorte coupé en tranches. À chacune de ces tranches, un taux d’imposition croissant (barème progressif) est appliqué (0, 14, 30, 41, 45 %).

Le Taux Marginal d’Imposition (TMI) est le taux qui s’applique à vos revenus situés dans la plus haute tranche. C’est le taux auquel sont effectivement taxés les derniers euros de votre revenu imposable.

Pour connaître votre Taux Marginal d’Imposition, il suffit de diviser votre revenu imposable par le nombre de parts de votre foyer puis d’appliquer au résultat obtenu le barème progressif de l’impôt.

Prenons l’exemple d’un couple marié avec deux enfants à charge scolarisés. Monsieur perçoit un salaire de 27 600 € et madame de 21 600 €. Quel sera le montant de leur impôt et quel sera leur taux marginal d’imposition ?

Cliquez sur l’image pour l’agrandirImage 1 pour article quelle performance nette pour mon épargne

Leur TMI est donc de 14% (Le calcul serait plus complexe pour des contribuables concernés par le plafonnement du quotient familial).

En mémoire, sur la TMI retenons 3 choses :

Saut de tranche : halte aux idées reçues !

Vous avez souvent entendu tel ou tel se montrer inquiet à l’idée de changer de tranche d’impôt. Comme si, en changeant de tranche, il allait payer davantage d’impôt sur l’ensemble de ses revenus. C’est bien évidemment faux !

Comme nous venons de le voir, l’impôt étant un impôt par tranche, seule la partie des derniers revenus imposables est taxée au taux de la tranche la plus élevée. Un changement de TMI n’a donc pas d’incidence sur l’ensemble du calcul de l’impôt.

En pratique, cela signifie que lorsqu’un contribuable passe d’une tranche marginale d’imposition de 14 % à 30 % ce n’est pas l’ensemble de ses revenus qui va être soumis à ce nouveau taux d’imposition mais seulement ses revenus supplémentaires qui seront taxés à un taux de 30 %.

Le Taux Marginal d’Imposition (TMI) ne figure pas sur votre avis d’imposition

Il y a souvent confusion entre le Taux Marginal d’Imposition et le Taux Moyen d’Imposition.

Le taux moyen est calculé par l’administration fiscale. Il figure sur l’avis d’imposition reçu par le contribuable. Il correspond au rapport du montant de l’impôt dû sur celui du revenu imposable et représente la pression fiscale effectivement supportée par les contribuables. Le Taux Moyen est une information : vous saurez quelle proportion représente le montant de vos impôts dans vos revenus nets. Si nous reprenons notre exemple, l’impôt final à payer est de 1 793 € (2 129 € – réduction pour frais de scolarité lycée 153 € + enseignement supérieur 183 €). Le taux moyen d’imposition figurant sur l’avis d’imposition est de : (1 793/44 280) x 100 soit 4,05 % pour une TMI de 14 %.

Quel intérêt à connaître son Taux Marginal d’Imposition (TMI) ?

L’intérêt de connaître son Taux Marginal d’Imposition (TMI) se situe à plusieurs niveaux :

Pouvoir calculer la performance nette des différentes formules d’épargne soumises au barème de l’impôt et de juger en connaissance de cause de l’intérêt de préférer des enveloppes à la fiscalité privilégiée comme le PEA ou l’assurance vie.

Ensuite connaître son Taux Marginal d’Imposition permet de savoir s’il vaut mieux opter ou non pour un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) si le placement (gain sur retrait d’assurance-vie) ou le montant (intérêts ou coupons obligataires) offre cette possibilité.

Enfin dans le cadre d’opérations de défiscalisation, le taux marginal d’imposition constitue un point de repère indispensable pour juger de l’opportunité de souscrire un produit qui repose sur une déduction des revenus imposables comme la souscription d’un PERP.

Et voici en synthèse chiffrée de nos explications, une fois enlevé au taux bruts des placements, le coût des prélèvements sociaux (PS) et le taux marginal d’imposition (TMI) dans laquelle vous êtes, la performance nette des principales formules d’épargne proposées par Pyrénées Gascogne.

cliquez sur l’image pour l’agrandir
Image 2 pour article quelle performance nette pour mon épargne

Les produits de couleur rouge sont totalement exonérés d’impôt (PS + TMI)
Les produits de couleur bleu supportent uniquement les PS
Les produits de couleur noire supportent les PS et le taux de la TMI

L’Espace Conseil Epargne, joignable au mail espace.conseil.epargne@lefil.com reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.