En direct d’Oloron …. Rencontre clients autour du thème «quelle place pour les valeurs mobilières dans votre patrimoine» ?

Combien êtes-vous à vous poser des questions en regardant l’évolution de la courbe du CAC 40, en se disant « Ah ! J’aurais dû vendre ou Ah! J’aurais dû acheter ! ». Puis, vous vous sentez un peu perdus, cherchant des informations mais sans être vraiment certains, vous auriez envie d’en parler à quelqu’un, mais à qui ?

 C’est fort de ces constats, que l’agence d’Oloron, place des Oustalots, a proposé, il y a une quinzaine de jours,  à ses clients et aussi à des non clients un échange autour du thème « Quelle place pour les valeurs mobilières dans votre patrimoine ? ».

 Et, c’est ainsi que ce sont retrouvés à l’agence, autour d’un petit déjeuner, Michel Bruel “animateur valeurs mobilières et investissement socialement responsable”,  Alexandre Hondet conseiller patrimonial du secteur” ainsi qu’une quinzaine de clients et non clients pour échanger ensemble sur ce thème.

Au delà de la forme conviviale de la démarche, cela a été l’occasion de rappeler les fondamentaux de la constitution de son patrimoine et de resituer les valeurs mobilières dans cette architecture.

Et oui, l’épargne est comme une maison, elle doit se construire progressivement, « étage par étage » :

Il faut commencer par l’épargne disponible et liquide. Faiblement rémunératrice dans le contexte actuel, elle est toutefois indispensable pour faire face aux petits imprévus du quotidien, au même titre que les mesures de protection que vous avez prises pour votre famille en cas de décès ou d’accident de la vie.

Puis, la priorité doit être donnée à la préparation de vos projets, quels qu’ils soient (résidence principale, immobilier de rapport, retraite et tellement d’autres choses en fonction de vos choix de vie).

 Enfin, lorsque ces deux étages sont bien calés, vous ne pouvez faire l’impasse sur la diversification de votre patrimoine et c’est à ce moment là que les valeurs mobilières prennent toute leur place.

Mais, il y a valeurs mobilières ET valeurs mobilières (actions, obligations et produits de gestion collective), en fonction de votre propre sensibilité à la prise de risque.

Car, la clé de la diversification de votre patrimoine financier dépend de votre sensibilité au risque.

Que préférez-vous ?

–                          Souhaitez-vous ne prendre aucun risque et sécuriser totalement vos placements, même si la performance est plus limitée ?

–                          Prendre une part de risque vous intéresse mais dans la mesure où elle est limitée ?

–                          Etes-vous prêts à prendre des risques importants afin de faire fructifier vos placements, et ce en toute connaissance des marchés financiers ?

 Du coup, il n’y a pas de solutions toutes faites, de recettes pré-établies. Le conseil qui vaut pour un client, ne vaut probablement pas pour son voisin.

Et c’est tout au long des échanges que chacun a pu percevoir quelle pouvait être sa propre approche des valeurs mobilières : certains construiront leur diversification sur la base de produits risqués avec de forts potentiels de gain alors que d’autres auront vu l’intérêt des fonds avec une protection du capital.

Cette démarche vous plairait-elle ?

Si oui, n’hésitez pas en parler à votre conseiller ou à nous en faire part sur ce blog, nous serions ravis d’organiser d’autres réunions de ce type sur d’autres agences.

  1. Je ne sais pas si on peut faire mieux pour enfoncer des portes ouvertes…
    Je pense que les clients attendent de leur banque le support avisé de vrais professionnels et non pas ce genre de généralités qui ne leur apportent rien.

    1. Bonjour,
      Je suis désolée que la lecture de mon article vous ait donné cette impression.
      Sans faire un article trop long, il m’était difficile de retracer le contenu entier de la réunion qui était effectivement plus pointu et j’ai donc préféré mettre l’accent sur la méthodologie générale de l’approche des valeurs mobilières et l’aspect convivial de ces échanges.
      J’en tiendrai compte lorsque je retracerai des prochaines réunions clients.

  2. Bonjour ,

    Je trouve l’idée de l’agence d’Oloron intéressante mais à la lecture de ce que vous dites sur cette page, j’ai l’impression que vous n’avez rien de nouveau à proposer. Encore une fois c’est la sensibilité de chacun à prendre des risques qui entre en ligne de compte. De mon point de vue, il faut renouveler ce type d’expérience mais avec des propositions innovantes et porteuses pour les petits épargnants. Cela dit,je reste disponible pour des échanges sur le sujet.
    NOTA: J’ai posé une question sur le dernier sujet “Parlons Patrimoine” et à ce jour je n’ai pas eu la moindre réponse, est-ce normal?

    1. Bonjour,
      Comme j’ai répondu à GOFFRE, j’ai pris le parti de mettre l’accent sur la méthodologie générale mais je comprends que vous soyez rester sur votre faim.
      C’est dommage parce que nous disposons en effet, côté valeur mobilière, d’une gamme enrichie entre produits flexibles et ISR notamment.
      Je me permet de vous adresser un mail en suivant afin d’échanger plus longuement sur le sujet.

      Concernant votre question, la réponse vous a été donnée le 10/11 à 19h37 par Bernard.
      Je vous la redonne :
      Bonjour,
      Vous ne pouvez pas passer cette opération par internet.
      Pour ce faire il vous faut appeler notre service spécialisé au 08 25 04 30 04.
      J’informe votre conseiller de cette opération.

      Bien cordialement