Jean François, un JA connecté avec ses “poulettes”

image 2 Après 10 ans en pré-installation sur un atelier céréales de 70 has,  Jean François Plancher, 33 ans, va se lancer dans l’élevage de poussins qui deviendront des poules pondeuses. Depuis 5 ans, Jean-François prépare son installation en tant que « jeune agriculteur » au travers de ce nouvel atelier et a sollicité le Crédit Agricole  Mutuel Pyrénées-Gascogne pour l’accompagner dans ce projet ambitieux.

Un projet mûrement réfléchi :

image 1C’est à LOUBERSAN, dans le GERS, que Mr PLANCHER, a construit son nouveau bâtiment. Avant de se lancer sur un modèle de production, de nombreuses visites ont été réalisées sur des bâtiments existants, en France, mais surtout en Allemagne. C’est chez nos voisins que Mr Plancher a trouvé les installations les plus abouties avec des modèles de production optimisés. Se faisant accompagner d’un traducteur, Mr Plancher a posé de nombreuses questions à ces éleveurs afin de se prémunir des éventuelles mauvaises surprises que réserve la construction d’un bâtiment d’élevage. Il s’est également servi de ces visites pour « piocher », dans chaque élevage, les bonnes pratiques afin de les retranscrire dans son bâtiment.

image440 000 poussins sont arrivés dans ce bâtiment rempli de technologies le 09 juin 2016. Les poussins seront mis dans des cages collectives le temps qu’ils s’habituent aux locaux. Les cages, sur trois étages, resteront ensuite ouvertes afin que chacun puisse se promener librement. Ils resteront dans ce bâtiment 18 semaines avant de partir dans le bâtiment des parents de Mr Plancher pour la production d’œufs.

Un élevage connecté dans le respect du bien–être animal :

image 3Bâtiment automatisé en grande partie, les dernières technologies permettent de respecter toutes normes du « bien-être animal » et ainsi rendre la vie facile aux poussins. Mr Plancher peut commander depuis son Smartphone l’atmosphère intérieure du bâtiment en terme de température ou encore hygrométrie. De nombreuses alarmes seront également envoyées par SMS afin de solutionner rapidement les éventuels problèmes (absence d’eau, chaine d’alimentation bloquée, diverses pannes…..). De plus, afin de conserver une atmosphère saine dans le bâtiment, les fientes, moyennant des tapis convoyeurs, sont extraites quotidiennement et stockées à l’abri dans une construction annexe.

Une approche agro-environnementale :

Mr Plancher avec ses parents sont dans une démarche agro –environnementale avec  notamment la réduction des intrants par l’utilisation des fientes  comme fertilisants, et d’autres techniques culturales mises en place depuis plusieurs années sur l’exploitation familiale.

Rien n’a été laissé au hasard de la part de Mr Plancher qui devient, ainsi, précurseur sur ce modèle de production.

Nous lui souhaitons une belle réussite dans son nouveau projet murement réfléchi.

Article de Pierre DAROLES, Chargé Clientèle Agricole