Journée d’étude sur les circuits de proximité à Marciac organisée par ETICoop

photo Armelle 1

Article d’Armelle Gomez, chargée de recherche.

La journée d’étude « Circuits de proximité : un  levier pour le développement territorial ? Projets collectifs, démarches entrepreneuriales, initiatives multi-acteurs » a accueilli plus d’une trentaine de participants : salariés du Crédit Agricole des deux caisses régionales (CAMPG et CRAQ), administrateurs de caisses locales, agriculteurs engagés dans des démarches individuelles ou collectives en circuits courts, représentants d’institutions (Bienvenue à la ferme, CACG) et des porteurs de projets de circuits courts alimentaires sont venus écouter et échanger avec des enseignants-chercheurs autour de ce thème.

Les intervenants, de 4 centres universitaires et 6 laboratoires aquitains et midi-pyrénéens, ont fait état de leurs travaux sur ce thème, abordant la question sous divers angles :

– du point de vue de l’agriculteur, de ses engagements, de ses compétences ;

– autour de la création d’ateliers de transformation ou de structures de distribution ;

– à partir de la place du territoire dans les projets, etc.

Comme indiqué dans le titre de la journée, il ne s’agissait pas seulement de traiter des circuits alimentaires mais d’ouvrir également la réflexion à d’autres domaines, en l’occurrence ici la forêt.

Une synthèse des travaux, réalisée par les deux discutants, Jean-Michel Larrasquet, professeur émérite et Camille Chamard, maître de conférence en Sciences de Gestion, donne à voir que les circuits de proximité se présentent comme une vague en profondeur qui démarre. Deux concepts se dégagent : la proximité (géographique et organisée) et la notion de système d’action local. Le territoire apparaît dès lors comme acteur / moteur / capteur / catalyseur des dynamiques à l’œuvre.

Du point de vue des producteurs, les questions relatives aux compétences, aux stratégies entrepreneuriales et à leur accompagnement personnalisé ont été soulevées. Mais ce sont aussi des points plus précis qui ont été abordés : le rôle des femmes dans le fonctionnement et le développement de ces initiatives, la question de la « durabilité » de ces organisations, les thèmes de la logistique, de la restauration collective et de la santé.

Retrouver les présentations des intervenants ici :