Le prélèvement à la source ne dispense pas de faire une déclaration d’impôts

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source a été mis en place, l’impôt est donc prélevé directement par l’employeur, la caisse de retraite etc…

La question s’est posée, les contribuables devront-ils continuer à faire leur déclaration de revenus tous les ans. La réponse est oui.

Chaque année, nous continuerons à effectuer notre déclaration via internet. La déclaration « papier » devenant l’exception.

A ce titre l’administration fiscale vient de publier le calendrier des déclarations des revenus de 2018.

Les dates limites de déclaration en ligne varient en fonction du département de résidence du contribuable : mardi 21 mai pour les départements 01 au 19 et non-résidents, mardi 28 mai pour les départements 20 au 49 et mardi 4 juin pour les départements 50 au 974/976. Le service de déclaration en ligne est ouvert depuis le 10 avril 2019. Pour les déclarations papier; la date est fixée au jeudi 16 mai à minuit.

Fin juillet, votre avis d’imposition sera disponible dans votre espace particulier sur le site « https://www.impots.gouv.fr/portail/» .

Rappelons que vous ne risquez pas d’être imposé deux fois.

Le gouvernement a mis en place un système qui va permettre de « gommer » les revenus « normaux » de 2018, on parle de Crédit d’Impôt Modernisation du Recouvrement (CIMR).

Seuls les revenus exceptionnels seront soumis à une imposition, il s’agit  des revenus fonciers, des indemnités de licenciement, de l’intéressement et de la participation, des primes départ à la retraite  de l’arrérage unique en sortie de PERP, des revenus professionnels dont le bénéficie en 2018 est supérieur  au plus élevé des 3 dernières années : la fraction de bénéfice supérieure est un revenu exceptionnel.

En conclusion, si vous n’avez pas de revenu exceptionnel, vous n’aurez rien à acquitter, par contre si vous en avez, vous devrez vous acquitter l’impôt sur ces revenus.

Nous sommes à votre disposition pour toutes questions sur le sujet.