Les cafés de la création relèvent le défi…



Ce jeudi 22 juin avait lieu à St Jean Pied de Port, la 5ième édition des Cafés de la Création au Pays Basque. Après des manifestations sur la côte et sa périphérie, pari avait été pris de s’installer au cœur du Pays Basque intérieur, en donnant aussi une petite touche agricole à cette édition.

Ainsi en plus des traditionnels éclaireurs (experts comptables, Chambres Consulaires, notaires,…) nous avions notamment convié les représentants des 2 chambres d’agriculture.

Ce sont donc 25 binômes qui ont accueilli 37 porteurs de projets, parmi lesquels quelques futurs jeunes agriculteurs, des restaurateurs ou des artisans en devenir… 2 porteurs de projet Oloronnais, avaient même fait le déplacement, attiré par la notoriété des cafés pour présenter leur projet.

Tout n’aurait pas été parfait sans l’excellent buffet, accompagné bien sûr de vin d’Irouleguy*, servi à l’issue des échanges par Xabi Aguer, le gérant du Café de la Paix

Une fois de plus, les quelques témoignages recueillis lors de ce moment convivial, tant de la part des porteurs de projet que des éclaireurs, ont été unanimement élogieux!

Alors, je voudrais remercier sincèrement, tous les éclaireurs internes et externes, sans oublier l’équipe d’accueil qui a œuvré pour orienter les créateurs.

Depuis la cité qui a vu grandir un des meilleurs rugbyman Basque de ces dernières années, j’adresse une longue passe à nos amis Luziens et Biarrots, en charge de l’organisation de la prochaine édition en Pays Basque

Milesker deneri

Par Frédéric Hernandez – Responsable développement des professionnels – Pays Basque

Organiser un café de la création à St Jean Pied de Port au cœur du Pays Basque intérieur, a-t ’il un sens ?

C’est la question à laquelle ont répondu de façon collective ce jeudi 22 juin en soirée au café de la Paix Jean Paul Arrieta, Frédéric Hernandez, Stéphane Urruty, les salariés de Garazi Baigorri et des zones de services de la région Pays Basque, Cécile Crouspeyre et le conseil d’administration de la caisse locale.

A l’évidence, cela a été une réussite avec la présence de 37 porteurs de projet  (20% de projets d’installations agricoles), la participation d’éclaireurs,  professionnels (notaires, comptables, personnel juridique, CCI, chefs d’entreprise, élus…) et salariés de PG

L’on se rend compte que le niveau de réflexion et d’avancement des projets est bien différent de l’un à l’autre mais qu’un point relie l’ensemble : la volonté de créer son emploi et de vivre au sein de son territoire !!!

Tous les porteurs  découvrant l’esprit de cette rencontre ont salué cette belle initiative …

La satisfaction générale des participants s’est exprimée par les échanges empreints de confiance et convivialité, les sourires et le soulagement des dirigeants qui se sont impliqués dans l’organisation

Le prochain RDV est le café de la transition numérique programmé le 5 octobre à Aicirits

Bon accompagnement de ces projets et félicitations à tous !

Par Jean François Tambourin – Vice Président Caisse Régionale

 

 

* « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »