Les gros mots du net #3, le Digital Native

Passons au crible les gros mots du net pour comprendre, et adopter les bons réflexes pour une vie digitale sereine. Aujourd’hui, le digital native.

DigitalNative

« Digital Native » est l’anglissisme de “digiborigène” ou “numérien” (vous me permettrez donc de rester sur la version anglaise :) C’est à dire une personne ayant grandi dans un environnement numérique comme celui des ordinateurs, de l’Internet, des téléphones mobiles et des baladeurs MP3.

Alors chers parents, cet article est plutôt pour vous qui, comme moi, êtes sans doute plutôt des digital immigrants [Lire: individus ayant grandi hors d’un environnement numérique et l’ayant adopté plus tard] !!

Internet est un outil fabuleux, en particulier un levier au service des apprentissages. C’est pourquoi l’éducation nationale l’utilise en tant qu’outil pédagogique à part entière. D’autre part, d’ici 2020, 90% des emplois demanderont des compétences numériques. Et selon Neelie Kroes (vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique): « L’absence de compétences numériques est une nouvelle forme d’illettrisme ».  Il est donc primordial de privilégier l’usage d’internet chez les jeunes, voire de l’encourager, mais cela demande aussi d’éduquer aux bonnes pratiques pour surfer serein.

Comment être présents dans l’éducation de vos enfants à l’internet? Et si vous commenciez par fixer quelques règles?

Trois sujets de vigilance chez les plus jeunes (mais qui valent pour tous):

1°) l’accès à des contenus malsains: contenu pouvant être choquant, illégal, non adapté à l’âge…

2°) l’intrusion: donner accès à des fraudeurs (pour cela relire le malware ou le phishing) voire l’incitation à donner ses coordonnées ou accepter un rdv.

3°) l’usage excessif: nos enfants passent 1200 h/an devants nos écrans versus 900 h/an à l’école…?!?

Les bons réflexes digitaux:

1- Interdire l’accès à un écran pour les enfants de moins de 3 ans.

2- Appliquer un filtre “strict” SafeSearch de Google (à activer dans “paramètres” ou sur www.google.fr/Preferences) qui bloque les contenus à caractère sexuel.

3- Ne pas accepter qu’Internet remplace d’autres activités et n’autoriser son accès qu’après les devoirs.

4- Interedire les copier-coller sur le web pour les devoirs.

5- Diriger les enfants avant 12ans vers Vikidia et Wikimini plus adapté que Wikipedia.

6- Installer un logiciel de contrôle parental (un comparatif de logiciel est disponible sur www.filtra.info)

7- En cas de contenus illégaux, éviter les captures d’écran. Copier-coller l’adresse URL et la signaler à www.pointdecontact.net.

Je voulais apprendre à mes enfants à réfléchir avant de cliquer!!!

Et j’ai découvert “Vinz et Lou” :) Pour les plus petits, 15 mini-dessins animés de “Vinz et Lou sur Internet” à découvrir ICI.

Crédits: Vinz et Lou sur internet est une production Tralalere, réalisée avec l’aide du ministère de l’Éducation nationale et le soutien de la commission Européenne (programme Internet Sans Crainte) avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’image animée et le soutien de la région Aquitaine.