Liste Actions Kepler-Cheuvreux : entrées de Fresenius et Bureau Veritas, sorties de Generali, Abn Amro et Klepierre

Kepler-Cheuvreux a modifié sa liste de valeurs ces derniers jours avec les sorties de Generali, Abn Amro et Klepierre ainsi que les entrées de Fresenius et Bureau Veritas, voici leurs commentaires :

Bureau Veritas (FR0006174348) “Opinion Positive / Objectif de cours EUR 25.85 Bureau Veritas (BV) devrait faire son retour sur le chemin de la croissance en bénéficiant de la dynamique actuelle de fin de cycle. Ses 2 divisions cycliques, Marine et Industrie (cette dernière étant sensible aux dépenses d’investissement des majors pétrolières), devraient dégager une croissance organique positive cette année, convertissant ainsi 2 précédents détracteurs de performance en réels catalyseurs positifs. Le groupe se focalise en outre sur la génération de trésorerie et la gestion de son BFR, ce qui pourrait produire de bonnes surprises. Ce type d’initiative avait déjà été salué par le marché pour le concurrent Intertek et nous nous attendons à un rattrapage de la part de BV (vs SGS, Intertek), surtout à un moment où le groupe fait preuve de discipline en matière de stratégie de croissance externe (dette nette/EBE 2018E : 2.3x). Confiants dans la revalorisation du titre dans les 12 prochains mois, nous relevons notre objectif de cours de EUR 23.50 à EUR 25.85 (+10%), appliquant un P/E de 24x (haut de la fourchette historique) à nos estimations de BPA 2018E.”

Fresenius (DE0005785604) “Opinion Positive / Objectif de cours EUR 82.00 En avril 2017, Fresenius SE a annoncé l’acquisition d’Akorn, un fabricant américain de génériques. Mais quelques mois après, la qualité de l’actif a commencé à se détériorer, après avoir découvert des irrégularités dans les données publiées par Akorn. A cela se sont ajoutées les préoccupations en matière de politique tarifaire concernant les médicaments génériques injectables aux Etats-Unis à un moment où la fermeté de l’euro pénalisait le RN. La combinaison de ces 3 facteurs a entraîné une sous performance notable de Fresenius par rapport à ses pairs (-41%) et au marché (-25% vs DAX 30) au cours des deux dernières années. Akorn continue de dominer les débats relatifs à Fresenius, alors que le groupe allemand tente de sortir de l’opération. C’est dans ce contexte que devrait débuter la bataille juridique en juillet. Nous estimons qu’il y a 70% de chances pour que Fresenius parvienne à annuler l’opération. Si tel est le cas, le dommage causé au titre devrait être limité (de l’ordre de 3%). A l’inverse, si Fresenius est obligé de poursuivre l’acquisition, la dilution des résultats pourrait atteindre un maximum de 6% des BPA. Mais si Fresenius réévalue les actifs intangibles à leur juste valeur, l’impact dilutif pourrait être de 2%. En réalité, nous pensons que le marché a déjà intégré une dévaluation des actifs intangibles. Par conséquent, les débats autour de l’acquisition d’Akorn nous paraissent clairement exagérés et ouvrent une fenêtre particulièrement intéressante pour investir dans le titre. C’est la raison pour laquelle nous relevons notre opinion de neutre à positive et notre objectif de cours, qui passe de EUR 63.00 à EUR 82.00. Le titre intègre également notre Sélection de Valeurs.”

Voici le portefeuille Kepler-Cheuvreux ci-dessous, arrêté au 8 juin 2018 :

Bons investissements à tous

L’illustration graphique présentée ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Elle a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse. En poursuivant votre navigation, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avertissement, l’avoir compris et en accepter le contenu. Les informations et analyses diffusées par Parlons Patrimoine ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de la caisse régionale Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
Les investissements présentés ici sont dynamiques et présentent un risque de perte en capital
L’adaptation de nos propositions au profil d’investissement de chaque client suit 4 règles principales :
– Cantonnement : définition d’un pourcentage du patrimoine financier soumis au risque, avec un conseil et un suivi global sur la totalité des contrats intégrant ce risque (PEA, CTO et UC d’assurance-vie)
– Diversification : géographique, thématique, devise, différentes stratégies et sociétés de gestion, ne pas empiler du risque par des actifs identiques : lignes différentes entre PEA, CTO et UC d’assurance-vie
– Volatilité/Gestion du risque : risque global (volatilité) relativement faible (par rapport au cac40 ou aux actions en direct par exemple), complémentarité des lignes dans le but de construire un portefeuille équilibré
– Communication/suivi : article mensuel sur le blog parlons-patrimoine