Liste Actions Kepler-Cheuvreux : modifications entrées/sorties

Kepler-Cheuvreux modifie sa sélection de valeurs de manière conséquente avec 10 entrées et 9 sorties aujourd’hui :

Entrée d’Alstom (FR0010220475) : objectif de cours 42,00 €

Le groupe entre aujourd’hui dans notre Sélection de Valeurs. En effet, nous continuons de penser que le rapprochement entre Alstom et Siemens devrait être un catalyseur positif pour le titre. La logique de cet accord nous semble convaincante et devrait permettre une présence industrielle locale/mondiale et une technologie de premier ordre dans le but de contrer la concurrence croissante en provenance de Chine. Les synergies de cette opération sont évaluées à EUR 470 m d’ici 2022E, en hausse linéaire sur la période. Nous pensons que les risques liés à la révision de l’opération par les autorités de régulation sont limités et ne devraient pas compromettre la clôture de l’accord, que nous anticipons pour fin 2018

Entrée d’AXA (FR0000120628) : objectif de cours 29,80 €

Nous avons décidé d’entrer AXA dans notre Sélection de Valeurs. En termes de valorisation, le titre se traite avec une décote de 15% par rapport au secteur sur la base du P/E 2018E. Cela nous semble injustifié : le marché considère le titre comme une valeur à bêta élevé, alors qu’en réalité, la sensibilité d’AXA est significativement plus faible qu’auparavant. En outre, alors que les activités américaines représentent toujours la majorité de la sensibilité du groupe au marché, l’introduction en Bourse des activités américaines au 2T18E devrait permettre de réduire cette exposition. Par ailleurs, la société reste confiante pour délivrer des flux de trésorerie stables et robustes, alors que nous pensons que les objectifs annoncés sont prudents. Les investisseurs sont conscients du caractère attractif de la valorisation du groupe mais ces derniers s’interrogent toujours sur les catalyseurs potentiels d’une revalorisation. De notre point de vue, ils sont bien présents avec : 1) l’activité Santé du groupe qui se développe très rapidement ; 2) l’introduction en Bourse de sa filiale américaine et 3) la vente de certaines activités moins rentables. Selon nous, si les revenus générés de ces ventes ne sont pas réinvestis, le groupe devrait procéder à des rachats d’actions.

Entrée d’Orange (FR0000133308): objectif de cours 17,50 €

A la suite de l’entrée d’Orange dans notre Sélection de Valeurs, nous revenons sur notre cas d’investissement. Nous continuons de penser qu’Orange est sans conteste le plus solide des quatre opérateurs français, à l’appui de : 1) la qualité de son réseau et de sa marque ; 2) de son portefeuille de produits et de sa position commerciale; 3) des efforts continus de diminution des coûts. A l’aide de ses récents investissements sur les réseaux fixes (fibre), Orange a bénéficié au 3T17 de 52% de part de marché en haut et très haut débit en France. Au sujet des investissements, la visibilité devrait nettement s’améliorer, 2018E étant selon nous le pic de dépenses. Deux catalyseurs devraient continuer de porter la dynamique du groupe : 1) le déploiement de la fibre sera déterminant pour maintenir la part de marché du groupe en France et générer un rendement à la hauteur des investissements réalisés ; 2) un meilleur environnement de prix, notamment sur le fixe, les petits acteurs ne générant pas actuellement de cash-flows positifs. Enfin, le groupe se traite aujourd’hui avec une décote de 25% par rapport aux pairs du secteur.

Entrée de Danone (FR0000120644) : objectif de cours 80,00 €

Nous avons décidé d’entrer Danone dans notre Sélection de Valeurs. Compte tenu de l’activité Produits laitiers qui devrait retrouver une croissance positive et la reprise des divisons Eaux et Nutrition, nous tablons sur une croissance des ventes d’environ 5% en 2018E. Cela, couplé à un rebond des marges, devrait entraîner une croissance à deux chiffres. Tandis que les investisseurs restent quelque peu déçus, nous restons 5% au-dessus du consensus sur nos estimations de BPA 2017-19E car, selon nous, le plan du management pour atteindre ses objectifs est crédible (EUR 1 md d’économies avec le programme Protein, dont EUR 300 m devrait se refléter dans les marges et EUR 300 m dans les synergies avec WhiteWave). En outre, les divisions du groupe devraient progresser structurellement plus vite que la croissance de l’industrie alimentaire (~2%). Enfin, nous tablons sur une revalorisation du titre (décote actuelle moyenne de 12% par rapport au secteur), si Danone parvient à tenir ses objectifs (croissance organique des ventes de 4-5%, Mop de plus de 16%, retour sur capitaux investis de 12% en 2020), sans oublier que la société reste une cible potentielle au regard de l’attractivité de son portefeuille de produits.

Entrée d’M6 (FR0000053225) : objectif de cours 25,00 €

Le titre fait son entrée aujourd’hui dans notre Sélection de Valeurs. Le groupe, en plus d’afficher une performance supérieure à celle de TF1, devrait bénéficier de plusieurs éléments positifs en 2018 : 1) le marché publicitaire télévisuel français continue d’accélérer au 2S17, après le recul enregistré lors des élections (1S17), grâce à l’amélioration du sentiment de l’activité en France ; 2) le fruit de l’intégration de RTL devrait rapidement générer des synergies de coûts, permettant ainsi au groupe de doubler son EBE à EUR 40 m d’ici 2020E ; 3) la nouvelle loi sur l’audiovisuel en France prévue pour 2018, pourrait renforcer la pression budgétaire exercée sur la télévision publique, donnant plus de marge de manœuvre aux chaînes privées ; 4) la baisse progressive du niveau d’imposition en France, de 35% à 25% d’ici 2022, pourrait permettre une croissance de 2% à 4% E des BPA du groupe par an. Enfin, M6 se traite actuellement avec une décote de 20% par rapport à TF1 sur un ratio de VE/EBE 2018E, alors que le groupe a réalisé pour le 10ème trimestre consécutif une meilleure performance que son concurrent sur les revenus publicitaires. Nous maintenons donc notre opinion positive sur le titre et relevons notre objectif de cours de EUR 22.00 à EUR 25.00.

Entrée de Thales (FR0000121329) : objectif de cours 100,00 €

Nous avons décidé d’entrer Thales dans notre Sélection de Valeurs. Selon nous, la récente baisse du cours de l’action est une raison valable pour revenir sur le titre, les fondamentaux de notre cas d’investissement restant intacts. En effet, le marché de la défense, malgré quelques turbulences récentes, résiste plutôt bien. Ainsi, la croissance en France pourrait atteindre 5% par an jusqu’en 2025E, alors que celle en Europe est estimée à 3% compte tenu des incertitudes au Royaume-Uni. La stratégie de digitalisation du groupe devrait soutenir la croissance sur le long terme, mais son impact reste difficile à estimer pour le moment. Côté marges, Thales a confirmé son objectif de Mop de 9.5-10% d’ici 2017/18, en indiquant que la rentabilité pourrait continuer de s’améliorer grâce à des réductions de coûts sur ses fonctions supports (représentant EUR 1 md) et ses approvisionnements (EUR 7 md). Nous pensons que deux catalyseurs pourraient porter la dynamique sur les prochains trimestres : 1) Thales devrait communiquer d’ici mai 2018 ses nouveaux objectifs à moyen terme ; 2) les prises de commandes récentes signées au Qatar (12 Rafales supplémentaires et le système de signalisation du métro) pourraient rapporter EUR 400 à 500 m. En conclusion, nous pensons que la récente chute de titre liée aux inquiétudes des ventes du 3T17 est injustifiée. Nous maintenons donc notre opinion positive sur Thales avec un objectif de cours de EUR 100.00.

Entrée de Klépierre (FR0000121964) : objectif de cours 42,50 €

Il y a plusieurs éléments à retenir sur le dossier. Tout d’abord, la faible performance du titre en Bourse au cours du 1S17 peut s’expliquer par 2 facteurs : 1) un sentiment négatif généralisé concernant le commerce physique (vs le commerce par internet) venant des Etats-Unis et ce, en dépit de la structure fondamentalement différente des centres commerciaux (caractérisée par une plus forte densité commerciale et une forte exposition aux « grands magasins ») et 2) les faibles performances pour les locataires sur le semestre (ventes des locataires à +0.8% à périmètre constant). Cependant, le retour de la confiance des investisseurs après la publication des chiffres du 3T17 a permis de rattraper le retard du 1S17 (ventes des locataires à +2.5% sur 9 mois) et a conforté notre opinion. Nous pensons, d’une part, que Klépierre reste peu cher (P/FFO 2017E : 14x vs. 18x pour Unibail-Rodamco et décote sur ANR 2017E de 12% vs. prime de 8% pour Unibail-Rodamco) et, d’autre part, que le groupe pourrait être une cible d’acquisition pour son principal actionnaire américain Simon Property Group

Entrée de Vallourec (FR0000120354) : objectif de cours 8,00 €

Notre cas d’investissement repose sur 3 principaux catalyseurs : 1) les activités aux Etats-Unis continueront de soutenir les BPA 2018-20E (le premier impact positif a commencé à se faire ressentir au 2S17) ; 2) le plan de restructuration devrait générer des économies plus importantes qu’attendu, principalement en 2018E et 3) la reprise des activités internationales s’opérera en 2018E (l’impact sera le plus significatif au 2S18E) et sera un réel soutien pour les BPA en 2019-20E. En outre, l’augmentation des volumes au Brésil, tirée par les activités d’Exploration & Production (E&P), devrait compenser la baisse anticipée des prix à la suite des négociations avec Pétrobras. Enfin, même si le groupe devrait encore générer des flux de trésorerie négatifs en 2020E, pénalisés par les variations de besoins en fond de roulement, l’endettement de la société devrait rester sous contrôle (dette nette : EUR ~2 md), grâce à la grande flexibilité des covenants.

Entrée de ABB (CH0012221716) : objectif de cours 28,00 CHF

Après avoir essuyé trois années de contraction sur ses marchés finaux, le groupe devrait enfin bénéficier de plusieurs années de croissance cyclique. Combinées aux acquisitions récentes, nous anticipons sur une période prolongée une croissance des revenus et un niveau de marge supérieure aux attentes. Selon nous, les résultats du 3T17 ont fait office d’élément déclencheur, reflétant un tournant en matière de performance financière pour le groupe. Les perspectives de CA pour 2018-20 s’améliorent en raison de l’expansion de ses marchés finaux représentant environ 40% des ventes du groupe. En outre, les prévisions de résultats au-delà de 2018 sont soutenues par les gains issus des réductions de coûts, ainsi que par l’optimisation de la productivité. Par conséquent, nous pensons que le titre peut atteindre CHF 35.00 en 2020E, induisant un rendement attractif annuel de 15%. Enfin, l’investissement réalisé à la suite de l’acquisition de GE Industrial Solutions, qui est une étape majeure, devrait porter ses fruits.

Entrée de ABN Amro (NL0011540547) : objectif de cours 29,00 €

ABN AMRO bénéficie d’un ratio CET1 élevé (17.6% au 3T17), lui permettant d’absorber avec sérénité le choc complet de Bâle IV (proche de -500 pb) et de maintenir une avance sur ses pairs. La banque génère par ailleurs des flux de trésorerie élevés et réguliers grâce à ses activités de détail et de sa banque privée. Nous pensons qu’ABN AMRO distribuera la plupart (70-75% vs 50% actuellement) des flux générés sous la forme de dividendes récurrents et de rachats d’actions (EUR 400 m). Sur la base de ces hypothèses, nous estimons que le rendement total du titre serait de 7.5% en 2018E, contre 4.0% en moyenne pour le secteur. Enfin, ABN AMRO se traite actuellement sur la base d’un P/E 2018E de 11.3x, légèrement en dessous de la moyenne du secteur de 12x

Sorties : Accor, BNP Paribas, Bouygues, Elior, Elis, Fraport, Haulotte Group, Renault, Suez et Total.

Ci-dessous l’image du portefeuille après ces modifications, il est valorisé à 169 749 € au 15/12/2017, pour rappel il a été créé en juin 2009 avec 64 000 € :

Bons investissements à tous et à bientôt

 

L’illustration graphique présentée ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Elle a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse. En poursuivant votre navigation, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avertissement, l’avoir compris et en accepter le contenu. Les informations et analyses diffusées par Parlons Patrimoine ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de la caisse régionale Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
Les investissements présentés ici sont dynamiques et présentent un risque de perte en capital
L’adaptation de nos propositions au profil d’investissement de chaque client suit 4 règles principales :
– Cantonnement : définition d’un pourcentage du patrimoine financier soumis au risque, avec un conseil et un suivi global sur la totalité des contrats intégrant ce risque (PEA, CTO et UC d’assurance-vie)
– Diversification : géographique, thématique, devise, différentes stratégies et sociétés de gestion, ne pas empiler du risque par des actifs identiques : lignes différentes entre PEA, CTO et UC d’assurance-vie
– Volatilité/Gestion du risque : risque global (volatilité) relativement faible (par rapport au cac40 ou aux actions en direct par exemple), complémentarité des lignes dans le but de construire un portefeuille équilibré
– Communication/suivi : SMS et article mensuel sur le blog parlons-patrimoine