Point marchés lundi 16 mars

Nous reviendrons plus en détail plus tard sur les mouvements actuels de marchés et les mesures annoncées par les différents gouvernements et banques centrales (point mensuel du 3 avril).

Actuellement et de manière très résumée :

L’essentiel pour les prochaines semaines est que le problème sanitaire mondial du coronavirus soit contenu

Seulement à ce moment-là les marchés reviendront sur un fonctionnement normal, et c’est bien ce que nous attendons en tant qu’investisseurs de long terme : la volatilité de court terme est difficile à vivre mais elle n’est pas définitive et n’a qu’un impact limité à long terme. Une fois cet événement difficile contenu, nous serons amenés à nous poser les questions suivantes : quelle est l’ampleur de la récession pour les trimestres concernés ? Quel est le potentiel du rebond derrière ? Puis, dans les effets positifs : l’ampleur des mesures prises par les banques centrales et gouvernements, ainsi que l’impact d’un pétrole très bas. Cela conjugué au fait que le reste des rendements est à 0%, même aux Etats-Unis désormais. Tout cela sera un soutien fort pour les actions, surtout vue les valorisations très attractives actuellement. Mais nous vous reviendrons sur ces opportunités plus tard, pour le moment le point sanitaire doit s’éclaircir davantage.

Dans l’intervalle, nous vous conseillons de ne pas vendre. Nous restons à votre disposition pour répondre aux questions, dans la mesure du possible vu le contexte actuel, principalement via la boite mail pggc@lefil.com

L’illustration graphique présentée ne constitue pas une prévision de la performance future de vos investissements. Elle a seulement pour but d’illustrer les mécanismes de votre investissement sur la durée de placement. L’évolution de la valeur de votre investissement pourra s’écarter de ce qui est affiché, à la hausse comme à la baisse. En poursuivant votre navigation, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avertissement, l’avoir compris et en accepter le contenu. Les informations et analyses diffusées par Parlons Patrimoine ne constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de la caisse régionale Crédit Agricole Pyrénées Gascogne ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Les investissements présentés ici sont dynamiques et présentent un risque de perte en capital

L’adaptation de nos propositions au profil d’investissement de chaque client suit 4 règles principales :

– Cantonnement : définition d’un pourcentage du patrimoine financier soumis au risque, avec un conseil et un suivi global sur la totalité des contrats intégrant ce risque (PEA, CTO et UC d’assurance-vie)

– Diversification : géographique, thématique, devise, différentes stratégies et sociétés de gestion, ne pas empiler du risque par des actifs identiques : lignes différentes entre PEA, CTO et UC d’assurance-vie

– Volatilité/Gestion du risque : risque global (volatilité) relativement faible (par rapport au cac40 ou aux actions en direct par exemple), complémentarité des lignes dans le but de construire un portefeuille équilibré

– Communication/suivi : mail et article mensuel sur le blog parlons-patrimoine, visio-conférence mensuelle srrI*