Préparer l’installation de mon exploitation agricole

image 1 JPDTel était le thème de la réunion que la Caisse Locale du Crédit Agricole d’Orthez et ses administrateurs (c’est-à-dire des clients élus par nos clients sociétaires lors des assemblées générales) ont organisé le 28 janvier 2015 à la MFR de Mont. Cette réunion a été organisée en partenariat avec le lycée agricole d’Orthez, la Maison Familiale Rurale de Mont, la chambre d’Agriculture des Pyrénées Atlantiques. Le public était plutôt jeune ; composé d’élèves de bac pro agricole, de BTS ACSE, JA en cours d’installation. Avec les accompagnants, près de 80 personnes ont assisté à cette réunion d’information.

Cette matinée, entourée de nombreux acteurs du monde agricole, avait pour objectif d’informer sur le processus d’installation, les aides, les conditions, et les évolutions à venir.

image2 JPD

Deux intervenants de la Chambre d’Agriculture des PA sont intervenus. Tout d’abord Thierry PERE, responsable de la filière « installation », a présenté une étude de l’installation « type » de ces dernieres années. Ce fut l’occasion de se rendre compte qu’en la matière, notre département est le 1er en terme de nombre d’installations (130 en moyenne depuis 14 ans). A noter qu’une fois n’est pas coutume , en 2014, les installations ont été équitablement réparties entre Pays Basque et Béarn.image JPD3

Quelques chiffres marquant pour 2014 :

  • 17% d’installation aidée hors cadre familial (reprise d’une exploitation sans lien de parenté)
  • 42 % des installations en circuit court (vente directe de l’agriculteur au consommateur )
  •   Moyenne d’investissement d’une installation 227 K€

Ensuite Laure Astagno, responsable du Point Accueil Installation Transmission (PAIT) a présenté les nouveautés 2015 du parcours à l’installation JA.

Différents intervenants du Crédit Agricole sont intervenus dont Martine Loustaudine, animatrice chargée de l’accompagnement des JA sur l’ensemble du Béarn.

Pour finir, nous avions convié 6 JA pour qu’ils puissent échanger et témoigner sur leur expérience. Ces jeunes agriculteurs installés entre 2003 et 2014 ont relaté les moments marquants de leur parcours, ont prodigué leurs conseils et ont surtout convenu que l’installation est un moment clé qui nécessite beaucoup d’attention. Certaines installations sont très récentes et quelques JA avaient quasiment le même age que leurs auditeurs présents dans la salle. Spontanément, ils leurs ont recommandé de profiter de leurs études et de capitaliser sur leur formation car « après, c’est trop tard : ils pourraient le regretter !».

Ensuite, une fois le cycle d’étude terminé, ils ont aussi précisé que l’accompagnement à l’installation par les services de la Chambre d’Agriculture, les comptables et les banques étaient nécessaires à la réussite de leur projet : avant, pendant et après car s’il est important de bien préparer son installation, il est indispensable d’assurer un suivi relationnel avec les JA.

Les échanges avec la salle ont rythmé cette fin de matinée et, avant de pouvoir les poursuivre autour d’un buffet, la question fut posée à l’assistance : « combien parmi vous ont l’intention de s’installer, en création ou en reprise,  en tant qu’agriculteurs ? ».

Et là surprise : pas moins de 30 mains se sont levées !

Ceci démontra, s’il le fallait, que l’Agriculture est encore un secteur d’avenir…

Article de Jean-Philippe DARGENT, Directeur des Agences d’OrthezSaint-Pierre et Castetarbe.