#Séparations, que deviennent les comptes des enfants ?

séparation compte des enfants
Deux séparations sur trois concernent des enfants mineurs
et le sujet des enfants reste le plus préoccupant pour les parents : comment leur annoncer la décision, comment accompagner leurs réactions et comment faire en sorte qu’ils le vivent « le mieux possible »….

Si les modalités de la garde des enfants restent un sujet sur lequel les parents essaient de s’entendre au mieux dans l’intérêt de leurs chers bambins, la tension est bien souvent reportée sur la gestion post séparation des comptes bancaires des enfants !

En effet, une confusion est assez régulièrement faite entre le mode de garde de l’enfant et l’exercice de l’autorité parentale, celui qui a la garde de l’enfant pensant qu’il a aussi l’autorité parentale exclusive et donc, la capacité à gérer les comptes des enfants mineurs comme il l’entend.
L’autorité parentale est l’obligation faite aux parents de protéger leur enfant, de l’entretenir et d’assurer son éducation. Ils doivent agir dans l’intérêt de l’enfant et l’associer aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.
Cette autorité parentale reste exercée conjointement par le père et la mère même lorsque le couple n’est plus et même si la résidence principale de l’enfant est chez un seul parent.

Les deux parents doivent donc s’entendre, dans l’intérêt de l’enfant, pour gérer ses comptes,  les faire fonctionner.

Concrètement, rien ne change dans le fonctionnement des comptes des enfants mineurs : chacun peut réaliser seul les opérations d’administration sur le compte comme alimenter le compte, retirer une somme modeste pour l’enfant qui veut s’acheter un cadeau ou a besoin d’un peu d’argent de poche.

Pour la clôture du compte ou les retraits élevés disproportionnés par rapport au fonctionnement courant du compte, il faudra l’accord des deux parents car les fonds appartiennent à l’enfant et aucun des deux parents n’a le droit de disposer de ces fonds ne lui appartenant pas directement.

Un appel aux parents qui ont eu la géniale idée de mettre leur épargne personnelle sur le compte des enfants, pensant que ces sommes ne seraient ainsi pas intégrées dans la communauté ! Lorsque vous faites cela, vous transférez la propriété des fonds à vos enfants ! Si personne ne le voit, tout va bien mais il faut rester conscient du risque que vous courez.

Bien évidemment, afin que les deux parents puissent suivre les opérations, chacun peut consulter sur lefil.com les historiques des comptes des enfants dont ils sont le représentant légal.
Si votre choix s’est porté sur l’option postale, les relevés de compte peuvent être envoyés aux deux parents séparément, exactement comme les bulletins scolaires.

Retrouvez tous nos savoirs faire sur notre espace dédié séparation, lefil.com