Une assurance du futur pour les prairies

En 2015, le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne va proposer en exclusivité cette assurance à des éleveurs du département. Fruit de cinq années de recherche et développement avec des acteurs de référence du monde industriel et de la recherche (dont Airbus et l’INRA), l’assurance des prairies du Crédit Agricole constitue une innovation majeure au service de la protection du revenu des éleveurs. Elle a déjà été testé en 2013 et 2014 et le test prend de l’ampleur en 2015. Explications avec Thierry Lafargue, Responsable des assurances agricoles au Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne.      

Quelles sont les caractéristiques de cette assurance ?  Cette assurance a pour objectif, en cas de baisse de production fourragère, de verser à l’éleveur un capital qui lui permet de racheter les aliments nécessaires à l’alimentation du troupeau. Elle se base sur un Indice de Production Fourragère qui mesure par satellite le niveau annuel de production fourragère des prairies. En permanence l’agriculteur peut consulter son contrat sur internet (via Pleinchamp) et voir l’évolution de son indice de production fourragère. A l’issue de la campagne, pas de déclaration de sinistre, si le déficit de production est supérieur à la franchise l’indemnisation est automatique !

Quels sont les points forts de cette assurance ? D’abord cette assurance répond à un vrai besoin des agriculteurs qui peuvent être en grande difficulté suite à une sècheresse.

Ensuite, le contrat est ajusté à l’exploitation car l’éleveur choisit librement le niveau de capital à assurer et le niveau de franchise. Le contrat se déclenche sur les seules pertes de production fourragère de l’exploitation contrairement au dispositif des Calamités agricoles qui intègre également un seuil de perte du chiffre d’affaires global de l’exploitation.

Un autre atout de cette assurance est que le montant de la prime est subventionné jusqu’à 65% de son montant pour une franchise 25%.

Enfin et surtout, cette assurance est révolutionnaire dans son fonctionnement : indice satellitaire, consultation de l’indice sur internet, indemnisation automatique. C’est vraiment l’assurance du futur.

En pratique comment faire pour souscrire ?    En contactant  leur Assurpro ou leur conseiller bancaire qui leur indiqueront la démarche à suivre.